Chloé Oliveres

  • Instagram
Biographie
Revue de presse
CHLOE_OLIVERES27820R_BD.jpg

« La fin, imaginée par Chloé, qu'on vous laisse découvrir, est assez surprenante. » Sortir à Paris

Le spectacle

Rond point chloe .png

CHLOÉ OLIVERES

Quand je serais grande je serai Patrick Swayze

Du mercredi au samedi à 20h30 et le dimanche à 15h30. Du 04/02/2023 au 19/02/2023.

 

On ne laisse pas Chloé dans un coin.

 

Chloé naît dans les années quatre-vingt, grandit entre une mère gaucho MLF et les icônes de sa génération, le Patrick Swayze de Dirty Dancing et de Ghost, comme les spectacles de Patrice Chéreau et de Pina Bausch. Elle sera comédienne ou rien, passe tous les concours, entre au Conservatoire national et cofonde la troupe Les Filles de Simone.

Perdue toujours entre Beauvoir et Travolta, Chloé se dévoile à quarante ans, écartelée entre sa tendance midinette à l'eau de rose et un féminisme âpre chevillé à tout le corps. Elle expose ses amours, sa lutte contre les schémas familiaux, sa copine de classe Mélanie Laurent, sa volonté d'émancipation, son goût pour les danses lascives. 

 

Photos

Biographie

Formée au Conservatoire national supérieur d’art dramatique (promotion 2009),

Chloé a pour professeurs Dominique Valadié, Andrzej Seweryn, Gérard Desarthe, Daniel Mesguich, Alfredo Arias, Antoine Mathieu, Mario Gonzales, Caroline Marcadé... De 2007 à 2009, elle participe aux Portraits d’acteurs sous la direction de Pierre Notte au Théâtre du Vieux-Colombier. Elle participe également à des stages avec Ariane Mnouchkine, Krystian Lupa, Benjamin Lazar (théâtre baroque) ou Ippei Shigeyama (Kyogen). 
Elle joue notamment dans Il faut je ne veux pas, un dyptique d’Alfred de Musset et de Jean-Marie Besset, mis en scène par ce dernier ; La Dernière Noce, création collective masquée du théâtre Nomade ; RER de Jean-Marie Besset, mis en scène par Gilbert Désveaux ; Vania, Histoire de la révolte d’après Anton Tchekhov (rôle de Sonia) et Gloire aux endormis, mis en scène par Denis Moreau ; Asservies de Sue Glover et Une famille ordinaire de José Pliya, mis en scène par Maxime Leroux ; Le Cid de Corneille, mis en scène par Catherine Hirsch et Antoine Mory (rôle d’Elvire) ; et dans La Comédie sans titre de Federico Garcia Lorca, mis en scène par Anahita Gohari. 

Au Théâtre du Rond-Point, Pierre Notte la dirige dans Sortir de sa mère / La Chair des tristes culs, diptyque présenté en 2013, dans C’est Noël tant pis, en 2014 et dans Sur les cendres en avanten 2016. 
En 2015, elle fonde le collectif Les Filles de Simone avec Tiphaine Gentilleau et Claire Fretel et crée C’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde, présenté au Rond-Point en octobre 2015 et repris en septembre 2016. 

 

CHLOE_OLIVERES27210R_BD.jpg